Un logement transitoire pour un monde en transition

Prenez un hôtel abandonné, mettez-y neuf personnes en grande précarité de logement, ajoutez-y de la créativité et des tonnes de générosité, vous obtiendrez SAFE, un lieu de partage à l’initiative du « Coolectif du bonheur », artistes, féministes et écolo.
Pour Jean-Charles et ses amis, en investissant le squat, il n’était pas question de s’approprier le bâtiment. Ils voulaient en faire un lieu ouvert pour agir, échanger, partager et construire un monde qu’ils veulent meilleur. Un logement éphémère pour tracer les chemins du monde en transition.

A lire, voire et écouter sur kaizen-magazine.com

KaizenLogo4

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.